Peinture des armes de bord

Aller en bas

Peinture des armes de bord Empty Peinture des armes de bord

Message par fabrice Simon le Lun 5 Aoû - 16:30

Hello !

Bonne idée soufflée par Xan ce Week-end : ouvrir un topic peinture des mitrailleuses afin de présenter nos techniques, tuyaux et autres secrets dans la réalisation de cet exercice.
Dans la plupart de nos trapanelles, les armes sont en effet non seulement largement apparentes mais constituent des points d’attraction visuelle importants, à la fois chromatique et en tant que détail apportant le rapport d’échelle.
Je me lance donc avec la mise en couleur d’une paire de Spandau

Le matos de base :
De gauche à droite : eau et pipette, essence à briquet, très important pour obtenir un bon jus, l’essence de térébenthine est à proscrire (ne me demandez pas pourquoi, je me suis désintéressé de la chimie dès que j’ai compris que la transmutation du plomb en or n’était que poésie…), diluant peinture acrylique,  primer noir, gun metal (Xtrme metal AK pour ce qui me concerne), métal bolter GW, huile noir d’ivoire et terre d’ombre brulée,  Argent mithril  GW.

Peinture des armes de bord L1080928
Au centre, pinceau à repiquage et les deux Spandau avant assemblage et ébarbage



Phase 1
Montage des sujets, ici de la marque Gaspatch, au 1/48 et entièrement en résine. Je me sert de colle blanche ultra forte Mig pour les collages
Peinture des armes de bord L1080929


Phase 2
Couche de primer noire
Peinture des armes de bord L1080930

Phase 3
Passage de gun metal
Peinture des armes de bord L1080931

Phase 3
Klirage (ou vernis brillant) suivi d’un jus noir d’ivoire/terre d’ombre brulée
Peinture des armes de bord L1080932

Phase 4
Après essuyage du jus rehaut avec une couleur acier (ici métal bolter GW)
Peinture des armes de bord L1080933

Phase6
Have a beer !

J’utilise l’aérographe pour les étapes 2 et 3 et passe ensuite aux pinceaux avant de me servir d’un verre pour l’ultime phase.
Après la mise en place sur le modèle il peut s’avérer nécessaire d’atténuer ou au contraire accentuer le repiquage en fonction des pièces avoisinantes. De même l’application d’un filtre bleu transparent peut ajouter une richesse chromatique bienvenue.

A varier selon le feeling, autre exemple pour un fokker EII, : sous couche noir, couche de gun métal sur le manchon de refroidissement et le canon, drybrush de metal bolter (GW) sur la culasse, klirage suivi d’un jus de noire d’ivoire), reprise des détails au gun métal et laiton :

Peinture des armes de bord Img_9529

Enfin, tout juste sortie du four, la mise en place sur mon premier biplan après un repiquage à l’argent mithril  pour accentuer certains contrastes :

Peinture des armes de bord L1080934

A vos recettes !

Fabrice


Dernière édition par fabrice Simon le Dim 11 Aoû - 11:37, édité 1 fois

fabrice Simon

Messages : 172
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 54
Localisation : Paris 10

Revenir en haut Aller en bas

Peinture des armes de bord Empty Re: Peinture des armes de bord

Message par Closter80 le Dim 11 Aoû - 11:25

Sujet fort intéressant, merci pour ce partage Fabrice ! Wink

Closter80

Messages : 309
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum