Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Stéphane le Mar 11 Sep - 19:51

En ce moment il faut compter une p'tite semaine de bon séchage ( dans le Var, hein?). Mets du siccatif si besoin.
avatar
Stéphane

Messages : 100
Date d'inscription : 12/05/2018
Age : 48
Localisation : Haut Var

Voir le profil de l'utilisateur https://dawis70.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Mar 11 Sep - 19:57

Stéphane a écrit:En ce moment il faut compter une p'tite semaine de bon séchage ( dans le Var, hein?). Mets du siccatif si besoin.

Ah oui quand même ! Je ne sais pas si ça joue sur le temps de séchage mais ici (à Lyon) c'est à nouveau l'été. Je ne connaissais pas le siccatif, merci pour l'info Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par JP le Jeu 13 Sep - 7:04

C'est un travail de dingue.. Et c'est top..

JP

Messages : 130
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 57
Localisation : Ambutrix

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Jeu 13 Sep - 7:40

JP a écrit:C'est un travail de dingue.. Et c'est top..

Merci JP Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par erik91410 le Jeu 13 Sep - 8:40

Magnifique ... une superbe pièce pour le concours ! Comme je te l'ai écrit (sur Fighters), ton travail et la technique employée m'intéressent au plus haut point puisque j'ai en stock un Morane Saulnier H de chez AJP (coll "Les Vieux Bois") et que je n'ose pas y toucher ! Bref, marque-page sur ton montage Razz
avatar
erik91410

Messages : 169
Date d'inscription : 10/09/2018
Age : 58
Localisation : IDF - Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Jeu 13 Sep - 10:58

erik91410 a écrit:Magnifique ... une superbe pièce pour le concours ! Comme je te l'ai écrit (sur Fighters), ton travail et la technique employée m'intéressent au plus haut point puisque j'ai en stock un Morane Saulnier H de chez AJP (coll "Les Vieux Bois") et que je n'ose pas y toucher ! Bref, marque-page sur ton montage Razz

Merci Eric c'est sympa de suivre ici aussi ! Wink

Tu vois, si je refais un kit AJP (et il y a des chances pour que ça arrive Very Happy), je changerais 2 ou 3 choses comme par exemple peindre la structure couleur bois et galber les ailes avant de les entoiler. Il y aura surement d'autres choses à noter, mais ce n'est rien par rapport à la beauté de ces kits.

Justement, je trouve les mâts trop fin, j'aimerai leur donner plus de volume sans exagérer. Je pense à une légère couche de surfacer. Vous avez d'autres idées ? Peut-être ne les trouvez-vous pas trop fin ...

Voici une image pour en juger (tiré du site AJP) :


Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Xan le Jeu 13 Sep - 14:16

Closter80 a écrit: Je ne me vois pas tout recommencé depuis le départ.
Hors de question évidement !!!

Closter80 a écrit: je pense qu'avec la peinture on ne verra plus que les ombres de la structure donc je pense que ça fera illusion. Pour la peinture je ne sais pas encore comment aborder la chose : peinture de la base, puis masquage de la structure, puis ombrage en "insistant" dans les angles ?
Ok tu peux essayer la technique la plus directe:
sur un kit plastique: fond couleur de base peinture des structures, puis atténuation avec voile de couleur de base.
tu peux passer directement à la troisième étape.
Beige ou bleue, une peinture très très dilué et tu fais monter la couleur petit à petit jusqu'a ce que la structure soit assez masquée
Ca devrait passer.

Closter80 a écrit: D'ailleurs je me tâte toujours entre le bleu et le crème. J'ai pris contact avec le Musée de Rue mais ils n'ont pas de documents techniques en rapport avec le type J.
Tu perd ton temps personne ne pourra te donner ce genre d'information a moins que ut tombe par chance sur un document écrit genre article d ejournal qui décrit l'avion...
Par contre tu sais que les deux sont plausibles alors tu choisi ce quei te plait le plus...
perso je partirais sur du bleu...

si tu part sur une couleur toile naturelle, our mon caudron , j'ai utilisé une couleur de base gunze H318, eclaircie la partie avent avec radome/ blanc à 50%, et les ombres avec gunze H66 RLM 79 très dilué....

pour le bleu, je sais pas mais peut-être gunze H67 RLM65 et pour ombrer H42 blue gray ou H56 intermediate blue (toujours très dilué)

essaye aussi pou rvoir ce que done le H65 mélangé au H318...;

Xan
avatar
Xan
Admin

Messages : 508
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 52
Localisation : Euskal Herria

Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Jeu 13 Sep - 14:31

Xan a écrit:
Closter80 a écrit: Je ne me vois pas tout recommencé depuis le départ.
Hors de question évidement !!!

Closter80 a écrit: je pense qu'avec la peinture on ne verra plus que les ombres de la structure donc je pense que ça fera illusion. Pour la peinture je ne sais pas encore comment aborder la chose : peinture de la base, puis masquage de la structure, puis ombrage en "insistant" dans les angles ?
Ok tu peux essayer la technique la plus directe:
sur un kit plastique: fond couleur de base peinture des structures, puis atténuation avec voile de couleur de base.
tu peux passer directement à la troisième étape.
Beige ou bleue, une peinture très très dilué et tu fais monter la couleur petit à petit jusqu'a ce que la structure soit assez masquée
Ca devrait passer.

Closter80 a écrit: D'ailleurs je me tâte toujours entre le bleu et le crème. J'ai pris contact avec le Musée de Rue mais ils n'ont pas de documents techniques en rapport avec le type J.
Tu perd ton temps personne ne pourra te donner ce genre d'information a moins que ut tombe par chance sur un document écrit genre article d ejournal qui décrit l'avion...
Par contre tu sais que les deux sont plausibles alors tu choisi ce quei te plait le plus...
perso je partirais sur du bleu...

si tu part sur une couleur toile naturelle, our mon caudron , j'ai utilisé une couleur de base gunze H318, eclaircie la partie avent avec radome/ blanc à 50%, et les ombres avec gunze H66 RLM 79 très dilué....

pour le bleu, je sais pas mais peut-être gunze H67 RLM65 et pour ombrer H42 blue gray ou H56 intermediate blue (toujours très dilué)

essaye aussi pou rvoir ce que done le H65 mélangé au H318...;

Xan

Merci Xan pour ta réponse plus que complète Wink

Je vais étudier tout ça. Je n'y suis pas encore, je vais prendre le temps du montage pour y réfléchir  Smile

Pour le moment je vais mettre le montage en "stand-by" quelques jours. Je remonte dans ma Picardie natale sur les traces des frères Caudron. Je ne resterai pas silencieux pour autant, nous allons parler Histoire durant ce laps de temps.

A bientôt pour la suite Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par poseidon690 le Ven 14 Sep - 13:56

Bonjour,

Pour épaissir un peu les mats, tu peux aussi essayer un mélange Klir+talc. Tu gères les proportions pour obtenir une pate qui se pose facilement, sèche rapidement (2/3 heures) qui se ponce sans aucun problème, et qui, bien sur se peint sans aucun artifice à rajouter

Bonne suite

_________________
Tittou - Matricule 0039
avatar
poseidon690

Messages : 193
Date d'inscription : 02/05/2018
Age : 54
Localisation : Gareoult - Var (83)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Sam 15 Sep - 17:07

poseidon690 a écrit:Bonjour,

Pour épaissir un peu les mats, tu peux aussi essayer un mélange Klir+talc. Tu gères les proportions pour obtenir une pate qui se pose facilement, sèche rapidement (2/3 heures) qui se ponce sans aucun problème, et qui, bien sur se peint sans aucun artifice à rajouter

Bonne suite

Merci Tittou, je ne connaissais pas cette technique Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par erik91410 le Sam 15 Sep - 23:27

Ça ne risque pas d'empâter les mats Tittou ? Même si ce mélange se ponce facilement ... mais sur des structures métalliques aussi fines ??
avatar
erik91410

Messages : 169
Date d'inscription : 10/09/2018
Age : 58
Localisation : IDF - Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Xan le Dim 16 Sep - 3:12

Assez d’accord avec toi Erik.
Perso sur des choses certes plus petite, comme des attaches de haubans, ou autres, j'utilise plutôt juste de la cyano pure, juste histoire de donner de l'épaisseur, sans poncer derrière.
Xan
avatar
Xan
Admin

Messages : 508
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 52
Localisation : Euskal Herria

Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Dim 16 Sep - 10:07

En regardant les photos je me demande si c'est vraiment utile de les épaissir, jugez par vous-même :

La maquette AJP :


Le type J :


C'est très fin aussi sur le véritable avion, alors si on met à l'échelle... Vous en pensez quoi ?

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Xan le Dim 16 Sep - 10:57

Bonjour Pierre.
Je pense que si tu laisse comme cela le résultat ne sera pas terrible.
J'imagine que tu n'as pas de photos plus précise que cela.
La structure générale ressemble à celle de tout les caudron, le mats était vraisemblablement les mêmes...

voilà à quoi ressemble les mats d'un G4:







Pour le G3, même chose:



donc perso, je renoncerais à représenter le galbe des mats, mais je leur donnerais de l'épaisseur soit avec de la cyano pure soit en essayant le mélange talc et cyano, (je ne l'ai jamais essayé pour cela) ce qui contrairement à la première solution impliquera un ponçage.
puis faudra que tu marque les cercles de toiles bleus autour du mat (simple peinture , scotch alu, bande tam, il te faudra faire des essais.
Sans pouvoir te l'assurer je pense que ceci est un mat de caudron:



une autre solution plus radicale: utiliser les mats en photodécoupe comme gabarit et les refaire en injecté.
Il existe de l'étiré déjà mis en forme ovale:

La marque aéroclub n’existe plus, mais je les avis acheté direct chez eux en Angleterre a travers une adresse mail que je n'ai plus...
Mais si tu es interessé je peux demander sur master ou tu peux le faire sur fighter, quelqu'un a surement gardé ce mail...

Autre chose, AJP a fournit 'il les attaches de haubans?
Si ce n'est pas le cas tu peux d'ores et déjà réfléchir à comment tu vas procéder, parce que sur un caudron, du haubans il y en a Very Happy



Xan
avatar
Xan
Admin

Messages : 508
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 52
Localisation : Euskal Herria

Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Dim 16 Sep - 11:10

Xan a écrit:Bonjour Pierre.
Je pense que si tu laisse comme cela le résultat ne sera pas terrible.
J'imagine que tu n'as pas de photos plus précise que cela.
La structure générale ressemble à celle de tout les caudron, le mats était vraisemblablement les mêmes...

voilà à quoi ressemble les mats d'un G4:







Pour le G3, même chose:



donc perso, je renoncerais à représenter le galbe des mats, mais je leur donnerais de l'épaisseur soit avec de la cyano pure soit en essayant le mélange talc et cyano, (je ne l'ai jamais essayé pour cela) ce qui contrairement à la première solution impliquera un ponçage.
puis faudra que tu marque les cercles de toiles bleus autour du mat (simple peinture , scotch alu, bande tam, il te faudra faire des essais.
Sans pouvoir te l'assurer je pense que ceci est un mat de caudron:



une autre solution plus radicale: utiliser les mats en photodécoupe comme gabarit et les refaire en injecté.
Il existe de l'étiré déjà mis en forme ovale:

La marque aéroclub n’existe plus, mais je les avis acheté direct chez eux en Angleterre a travers une adresse mail que je n'ai plus...
Mais si tu es interessé je peux demander sur master ou tu peux le faire sur fighter, quelqu'un a surement gardé ce mail...

Autre chose, AJP a fournit 'il les attaches de haubans?
Si ce n'est pas le cas tu peux d'ores et déjà réfléchir à comment tu vas procéder, parce que sur un caudron, du haubans il y en a  Very Happy

Xan

Merci pour ta réponse Xan !
Malheureusement je n'ai pas de photos plus précises... Au départ je pensais passer à l'aérographe une couche de surfacer (ce serait une première pour moi). Il est vrai que ta solution à la cyano me tente bien, plus simple à mettre en oeuvre et à réaliser mais plus difficile de contrôler l'épaisseur contrairement au surfacer. Qu'est-ce que vous pensez de l'idée du surfacer à l'aéro ?

Pour ce qui est du profilé je vais voir si je peux épaissir moi même et surtout si le résultat est convaincant. Si ça n'est pas le cas je lancerais mon SOS Very Happy

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Xan le Dim 16 Sep - 11:27

le surfacer à l'aéro ne te donnera pas assez de résultat en terme d'épaisseur si tu veux utiliser du surfacer fais le au pinceau. par contre cela tiendra moins bien sur le létal que la cyano. en se sechant la cyano prend une forme régulière pas de soucis. Mais essaye le toi même sur une partie inutile de la planche de photodécoupe , tu verras par toi même.

Xan
avatar
Xan
Admin

Messages : 508
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 52
Localisation : Euskal Herria

Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Dim 16 Sep - 11:30

Xan a écrit:le surfacer à l'aéro ne te donnera pas assez de résultat en terme d'épaisseur si tu veux utiliser du surfacer fais le au pinceau. par contre cela tiendra moins bien sur le létal que la cyano. en se sechant la cyano prend une forme régulière pas de soucis. Mais essaye le toi même sur une partie inutile de la planche de photodécoupe , tu verras par toi même.

Xan

Tu me rassures sur l'aspect régulier de la cyano en séchant. Comme tu le dis, je vais faire un test mais la cyano semble approprié. Merci Xan ! Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Ven 21 Sep - 18:42

Je suis en Picardie quelques jours, et durant ce laps de temps je vais essayer de vous résumer le fruit de mes recherches sur l’Histoire des frères Caudron. Aussi, j'ai pu me rendre dans les différents lieux qui sont liés à cette histoire.

Si par hasard vous décelez une erreur dans mes propos n’hésitez pas à me corriger. Si vous souhaitez vous documenter, je vous recommande vivement mes quelques sources qui sont :
Les avions Caudron, Tome 1, d’André Hauet
Les frères Caudron pionniers de l’aviation, de Fernand Poidevin
Le musée des frères Caudron à Rue

La genèse :
Nous sommes en Picardie, à Favières pour être précis, petit village sans prétention du département de la Somme. C’est ici que naissent les protagonistes de cette histoire, Gaston et René Caudron, en Janvier 1882 et Juillet 1884.

Plaque sur leur maison de Favières :


D'ailleurs, la maison est à vendre demon4


Rien ne les prédestine à marquer l’’histoire de l’aéronautique, les deux frères sont issus d’une famille de cultivateur. En 1900, la famille s’installe dans la ferme de Romiotte, hameau de la commune de Ponthoile où les deux frères développeront leur premier aéronef où aujourd'hui se dresse un monument en leur honneur :

La ferme de Romiotte, qui aujourd'hui est toujours en ativité et produit le safran de la baie de Somme :


Le monument, juste en face du chemin menant à la ferme :


Un zoom sur son inscription :

Je ne sais pas si elle sera lisible par tous selon les écrans, en voici la retranscription :
VOUS QUI PASSEZ...
SACHEZ que ICI en 1909
Deux Picards Gaston et René
CAUDRON
ont EFFECTUE LEURS
PREMIERS VOLS sur un
AEROPLANE CONCU
et REALISE par EUX
DEPUIS CE JOUR MEMO
RABLE LEUR NOM est
INSCRIT A JAMAIS
DANS L'HISTOIRE de
L'AVIATION
TRIOMPHANTE

Mais n’allons pas trop vite, leur enfance est heureuse et se déroulent selon leurs aptitudes personnelles :
Gaston montre un vif intérêt pour l’apprentissage, à tel point que ses parents doivent demander une dispense d’âge afin de le présenter au certificat d’étude. A la suite de cela il intègre l’école primaire supérieure de Rue, puis le collège Courbet d’Abbeville pour un Baccalauréat ès lettres. Elève brillant il obtient de très bon résultat, malheureusement sa santé lui fait défaut. Sa famille décide alors de le retirer du collège a son grand regret, il a 17 ans. A la suite de son rétablissement on retrouve Gaston aux travaux de la ferme, il se résout sans grand enthousiasme à suivre son destin imposé par sa santé.
René suit le même parcours que son ainé mais à un rythme plus conventionnel. Après l’obtention de son certificat d’étude il rejoint son frère au collège d’Abbeville où il se forme au dessin et à l’arpentage car c’est lui qui doit reprendre la ferme familliale. Trois ans plus tard René rentre à la ferme et se met au travail avec son frère.

Inséparable, Gaston et René s’adonnent à leurs passes-temps favoris et le sport tient une place importante : patinage, bicyclette, football, canotage, motocyclette... Les activités ne manquent pas, mais c’est la mécanique qui occupe une place de choix. Grâce à leur curiosité sans limite, ils vont acquérir de véritable connaissances dans ce domaine. Soulignons au passage que tout comme Gaston, René bien qu’étant donné comme le successeur de son père à la ferme n’est pas exalté par le travail de la terre. Dans une époque riche en changements où de nombreuses technologies émergent il est difficile pour de tels curieux de suivre un destin tout tracé.
Après leur service militaire (qu’ils ont pu mener dans le même régiment) René rentre à la ferme et Gaston reprend le commerce de vins et spiritueux de son beau père car il se marie rapidement.

C’est peu après leur retour qu’une nouvelle incroyable se répand et va bouleverser leurs vies, les Wright volent !


Les débuts :

Les grands noms comme Wright, Farman, Breguet, Blériot, Voisin… marquent le début de la l’aventure et il faut attendre 1908 avant de pouvoir y ajouter celui de Caudron. Se passionnant pour l’aviation naissante les deux frères se décident à construire leur premier aéronef. Aidé par Victor Godefroy, l’unique menuisier du village (qui deviendra leur chef d’atelier), ils débutent la construction d'un biplan de 60 mètre carré (rien que ça !) motorisé par deux Farcot qui doivent entrainer quatre hélices. Les moteurs n’arriveront jamais, il décident alors de modifier la cellule en planeur afin de procéder aux premiers essais et de se former à l’art du pilotage.
Je vous laisse imagine la scène : René est aux commandes, l’appareil est relié par un câble à une charrette tractée par Luciole (et oui, Luciole est à l’origine la jument de la ferme) qui est dirigée par Gaston. Tout ceci se déroule au printemps 1909 dans les champs de la ferme, sous les yeux médusés des voisins.


Fort de ces succès, ils débutent la construction de leur premier avion la même année. La nouvelle machine est dessinée sur la base du planeur mais ils en réduisent l’envergure. A l’origine un moteur Anzani monté à l’arrière devait entrainer une hélice tractive grâce à une transmission par chaîne mais ce système prend du temps à mettre au point et ne les satisfait pas. La solution sera de monter le moteur à l’avant avec une hélice en prise directe. Les résultats obtenus encouragent à persévérer dans cette voie et c’est bien ce qu’ils feront…

Le premier avion Caudron :


Progressivement le manque de place se fait sentir, la ferme familiale n’est plus assez grande, ils décident alors de construire un hangar sur la plage du Crotoy. Le sable lissé et tassé par les marais est une piste parfaite et la plage offre tout l’espace nécessaire à leurs évolutions. En même temps, ils y ouvrent une école de pilotage afin d’obtenir une source de revenue supplémentaire.

Au départ il ne s'agissait que d'un hangar, mais très vite l'activité a pris de l'essor avec en plus l'ouverture de l'école de pilotage. On sent une certaine activité sur cette image, regardez bien on peut voir 6 appareils à l'extérieur (en haut la ville du Crotoy et à droite la plage se trouvant dans la Baie de Somme) :


Malheureusement aujourd'hui il n'en reste rien. Voici un panoramique de la plage où décollaient autrefois les avions (les hangars devaient si situer derrière moi, à gauche la ville du Crotoy et en face la Baie de Somme) :


C’est à partir de ce moment que la « production » des Caudron s’organise et les différents modèles sortent des ateliers. Par production il ne faut pas imaginer une chaîne de montage comme on le voit aujourd’hui mais plutôt un atelier de type artisanale où chaque machine est fabriquée « à la carte ». D’ailleurs à ce propos, il est difficile de suivre leur production précédent la grande guerre. Les différents modèles sortant des ateliers sont l’objet d’une demande individuelle et donc adapté selon les exigences de l’acheteur. Les avions se ressemblent mais peuvent être différent (dimensions, poids, motorisation, performances…). De plus, il n’est pas rare de « casser du bois » comme on dit à l’époque et une réparation apporte parfois des modifications, des améliorations qui parfois sont réalisées par le propriétaire lui même. C’est pourquoi on peut retrouver différentes photos montrant le même aéronef et ne pas voir qu’il s’agisse du même avion (du moins au premier coup d’oeil).

Pour le dernier épisode nous recentrerons l'Histoire sur le type J
coucou3

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Ven 21 Sep - 18:43

Mine de rien, je travaille aussi sur la maquette. J'ai ramené des devoirs en Picardie. Rappelez-vous le capot moteur, et bien j'ai tenté de le refaire. Je dis bien tenté car c'est un échec cuisant (c'es le cas de le dire). Je vous le montre quand même.

J'ai essayé de le thérmoformer, pour ça j'ai construit un petit cadre en bois avec ce que j'avais sous la main ici :


J'avais bien sûr acheté de la feuille thermoformable que j'ai monté sur mon cadre :


Un passage au four et une fois que la feuille se bombe sous l'effet de la gravité je la sors et l'applique sur ma forme mais...


J'ai fait plusieurs tentatives mais je ne dois pas bien faire quelque chose. Bon, c'était plus pour m'occuper, AJP Maquette doit me renvoyer un capot moteur avec la bonne forme  :pfff:  (J'espère, parce que ça fait un moment que je surveille la boite aux lettres et elle reste vide...).

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Xan le Ven 21 Sep - 22:33

AJP existe toujours? et sort de nouveau produit?
Xan
avatar
Xan
Admin

Messages : 508
Date d'inscription : 13/04/2018
Age : 52
Localisation : Euskal Herria

Voir le profil de l'utilisateur http://www.legang.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Sam 22 Sep - 0:04

Xan a écrit:AJP existe toujours? et sort de nouveau produit?
Xan

Et bien mon kit vient de chez AJP Maquette (commandé en Juillet), donc il vend toujours et assure un SAV. Pour ce qui est des nouveaux produits je ne sais pas, son site internet est quelque peu archaïque et je ne distingue pas les nouveaux kits des anciens...

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Sam 22 Sep - 11:30

Dernière partie : L’aire des hydro

Quatre années s’écoulent durant lesquelles les frères se couvrent de succès dans différentes courses et meetings aérien, leur popularité ne cesse d’augmenter.
Pour ceux qui n’ont pas suivi, nous sommes en 1912, c’est l’aire des Hydravions et la saison des concours débute à Monaco. Ce concours est peu attrayant concernant les prix distribués mais profite d’une grande notoriété, c’est pourquoi nous retrouvons un avion Caudron développé pour l’occasion. Equipé d’un moteur propulsif Anzani de 60 ch et de flotteurs du type Fabre, le biplan est piloté par René, il s’agit de leur premier hydravion. Les épreuves vont se dérouler sous les yeux des représentants militaires d’une demi douzaine de pays et dans l’ordre suivant :
A. Départ en eau calme devant le port de Monaco, pour aller virer aux baies.
B. Pose en eau calme.
C. Départ en eau agitée.
D. Pose en eau agitée.
E. Epreuve d’échouage sur la plage.
F. Départ du point d’échouage par les seuls moyens du bord.

Bien que se classant à la cinquième place le biplan Caudron fait forte impression. Celui-ci est amphibie car les frères Caudron décident de monter une roue à l’intérieur du flotteur. C’est certainement cette argument ainsi que sa maniabilité qui poussa la Marine Nationale à en commander deux exemplaires et à envoyer ses élèves pilotes en formation dans les écoles des frères Caudron du Crotoy et d’Issy-les-Moulineaux.

L’année suivante, la Marine Nationale organise le concours de Deauville, le but étant de trouver une machine capable de satisfaire ses exigences car elle recherche un appareil de bord. Les frères Caudron y participent avec deux machines différentes :
René pilote le nouveau type K, moteur propulsif Anzani de 200 ch, quant à Gaston il est aux commandes du type J (celui qui nous intéresse sur ce montage). René perd un flotteur au déjaugeage, l’avion se retourne et ses passagers sont éjectés. Gaston assiste à la scène alors qu’il est aux commandes de son avion en vol, il se précipite à leur secours et réussit le premier sauvetage de l’histoire effectué par un hydravion en concours.

Le Caudron type K :


Une des épreuves les plus attendus est le décollage depuis une plateforme suivi de l’amerrissage. René est le seul à la tenter car le type J est le seul avion du concours à être équipé de roues dans ses flotteurs. En effet, le flotteur abrite une roue dans une gorge étanche rendant la machine amphibie. Ce système permet à René de décoller en 33 mètres et d’amerrir, il remporte ainsi l’épreuve et la somme de 6000 francs.


Schéma du flotteur :



Le Caudron type J à Deauville :

(Remarquez sur la photo le châssis traditionnel Caudron et la bi-dérive)

A la suite du concours de Deauville, la Marine commanda un type J qui rejoindra les deux hydravions commandés en 1912 (apparement du même type) en vue d’en faire des hydravions d’observation. Néanmoins, la marine exige quelques modifications sur ces avions : châssis en triangle, mono-dérive et au moins sur l’un des trois une trappe sur l’aile supérieur pour faciliter le chargement à bord.

Le Caudron type J "Marine" codé C1 lors de son chargement sur la Foudre :

(remarquez sur cette image les modifications)

Fort de ses trois hydravions, la Marine décide de les tester en condition. Une plateforme en bois est installée sur le pont du croiseur « La Foudre » à la demande de René, en 1914. C’est de cette plateforme qu’il réussit le premier décollage de l’histoire française au départ d’un navire.


Rapidement la guerre met fin à ces essais pourtant prometteurs, il fallait concentrer les efforts ailleurs… Les deux frères sont mobilisés pour organiser la production d’avions militaires, notamment le fameux G3. Comme bon nombre de constructeurs de l’époque ils investissent de nouveaux ateliers car trop proche de la ligne de front, c’est l’ouverture de l’usine de Lyon et d’Issy-les-Moulineaux.
L’histoire de la firme Caudron sera encore longue mais malheureusement Gaston n’en sera pas témoin, il perd la vie aux commandes du prototype du Caudron R4 en 1915. René poursuit l’aventure jusqu’en 1933 où la société est racheté par Renault…

Revenons au type J mais avant j’aimerai apporter une précision car très souvent le type J est confondu avec le G3 à flotteurs. Il est facile de se tromper dans leur identification. Mais si l’on regarde bien, on s’aperçoit d’une différence majeure au niveau de la nacelle pilote. Sur le G3 elle repose sur l‘aile inférieure et est fixée sur les longerons, alors que sur le type J la nacelle est « suspendue » entre les deux plans.
La carrière du type J au sein de la Marine reste floue. On sait néanmoins que l’un des trois exemplaires a été fortement endommagé lors d’un nouvel essai de décollage sur La Foudre. Au décollage l’un des flotteurs touche le pont ce qui précipite l’avion en mer. Grâce à Patrick (Squirell50) j’ai appris que l’avion codé C1 (l’avion accidenté après une deuxième tentative de décollage sur la Foudre) sera réparé et affecté à la CAM de Fréjus - Saint Raphael. Le C2 sera apparement utilisé en opération de surveillance maritime dans l’escadrille de Bonifacio entre le 3 et le 6 août 1914 puis dans l’escadrille de Nice entre le 7 et le 18 Novembre 1914. L’escadrille est dissout et gagne Fréjus - Saint Raphaël le 25 du même mois. On retrouve ensuite leur trace au centre d’aviation maritime de Fréjus - Saint Raphaël où ils auraient servi à l’instruction jusqu’en 1916. Une photo montre un type J Marine débarrassé de ses flotteurs remplacés par un train du type Caudron G3, en 1914, peut-être le C1 après réparation…

Voilà, vous savez tout ce que je sais ! J'espère que ce petit récit vous a plu. A bientôt pour la suite du montage.
Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par fourneau le Sam 22 Sep - 18:18

très bien fait ton exposé

je n'ai rien appris de plus mais ce fut une très bonne révision , c'est très bien écrit I love you Wink

pour le thermoformé , ma boite ,et je pense la solution

Pierre
avatar
fourneau

Messages : 59
Date d'inscription : 07/09/2018
Age : 58
Localisation : Courchelette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Squirell50 le Sam 22 Sep - 18:27

Bonsoir,

Super ton exposé. Merci de m'avoir cité c'est sympa.

Patrick.

Squirell50

Messages : 12
Date d'inscription : 21/04/2018
Age : 55
Localisation : Beaumont-Hague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Closter80 le Sam 22 Sep - 21:03

Squirell50 a écrit:Bonsoir,

Super ton exposé. Merci de m'avoir cité c'est sympa.

Patrick.

C'est bien normal, tu m'as apporté beaucoup d'infos que je n'avais pas. Merci Patrick Wink

Closter80

Messages : 91
Date d'inscription : 04/09/2018
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron Type J dans sa version Marine (1/48 AJP Maquettes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum